Bruits intensifs de voisinage : comment apaiser les tensions ?

bruit-voisinage

Que vous soyez locataire ou propriétaire, habitant en appartement ou en villa, en ville ou la campagne, tout le monde peut être confronté un jour à du tapage nocturne ou de jour. Et les bruits incessants liés à des cris, des aboiements, de la musique, ou de machine en tout genre, sont fortement sanctionnés. Agencima vous conseille.

Si l’on ne vient à bout de ce vacarme, les tensions entre voisins peuvent vite déraper. C’est pour cela qu’il est conseillé et préférable de mettre un terme à cette situation dans le calme pour garder la tranquillité de chez soi et son confort.

Quel recours ?

Dans la plupart des situations, les personnes ne sont pas conscientes du bruit qu’elles font subir à leur voisinage, il vous suffit donc d’en informer la personne afin qu’elle prenne connaissance des désagréments sonores qu’elle vous fait subir.

Dans les cas où l’individu  causeur de troubles n’en fait qu’à sa tête, il vous est recommandé de lui rappeler le code de copropriété, le règlement intérieur ou le cahier des charges selon l’habitation que vous possédez, tout en restant le plus diplomate possible.

Si malgré vos remarques et vos préventions rien n’y fait, à vous de faire appel à une tierce personne qui pourra régler le litige autrement comme par exemple, le syndic de copropriété pour un immeuble ou bien un médiateur de justice.

Si la personne qui provoque des nuisances est un locataire, vous pouvez faire jouer le propriétaire du bien ou l’agence immobilière en charge du dossier. Une lettre d’avertissement lui sera alors envoyée.

Vous pouvez également faire intervenir la gendarmerie afin qu’elle puisse constater du bruit répété et continu.

Enfin, dans le dernier et le pire des cas, vous pouvez intenter une action en justice pour préjudice auprès du tribunal civil.

Précaution à prendre

Toutefois, veuillez prendre des précautions car en réalité, votre plainte devra être parfaitement solide car dans le cas où vous perdriez votre procès, la personne attaquée se verra le droit de vous poursuivre à son tour pour motif de procédure abusive.